20210303_121904

Je ne suis pas très romans autobiographiques. Je ne suis pas très livres en autoédition non plus... Pourtant, je ne pouvais faire autrement que de venir vous parler aujourd'hui de ce titre Il faut toujours se dire au revoir. Alors pourquoi me direz-vous? Eh bien, tout simplement parce que ce livre est complètement bouleversant, tout en offrant un magnifique message d'amour et d'espoir.

 

Emmanuelle a à peine 24 ans lorsque son âme soeur, son fiancé, avec qui elle était déjà depuis huit ans, trouve la mort dans un accident de moto. Le monde, l'univers tout entier de la jeune femme s'écroule alors. Et comme si cela ne suffisait pas, viennent aussitôt s'ajouter toutes les complications administratives et légales qu'engendre ce drame. Alors certes, l'auteure nous fait vivre sa tragédie qui se veut tellement injuste et insupportable, mais au-delà de ça, on retiendra surtout le fabuleux cocon d'amour qui va l'entourer, lui permettre un beau jour de recommencer à avancer et de peu à peu, reprendre goût à la vie. Et c'est précisément ce cocon d'amour qu'elle nous fait partager et qu'elle nous offre.

 

Ce livre est le témoignage d'un deuil mais il est aussi et surtout la preuve qu'il peut y avoir une reconstruction salutaire après le chagrin et l'anéantissement. A tous ceux qui souffrent ou ont souffert, il permet d'entrevoir la lueur au bout du chemin. Pour tous, c'est un très beau livre ouvert sur l'Amour, sous toutes ses formes.

 

A commander directement auprès de l'auteure: etmaplume@gmail.com

En format papier et/ou numérique sur: Amazon.fr ou Fnac.com