20210208_132718

Je dois avouer que je ne connaissais pas Roukiata Ouedraogo avant de découvrir son premier roman. J'ignorais qu'elle était comédienne et chroniqueuse sur France Inter. Et pourtant, en lisant son livre, on pourrait croire que son premier métier, c'est l'écriture...

 

Originaire et ayant grandi au Burkina Faso, dans ce roman, l'auteure nous raconte son enfance, sa famille, sa mère surtout, une femme forte face au destin et une mère aimante et dévouée. Ce voyage en Afrique nous emmène dans un pays où la justice peine parfois à trouver sa place, où les femmes subissent encore le joug des traditions, mais où leur force porte toute la famille. 

 

Le regard de cette petite fille narratrice est lucide, plein d'amour et de reconnaissance envers ses proches et ses racines. Le ton est enjoué et le style très fluide. C'est un roman très agréable à lire qui nous offre un dépaysement total et incite à une admiration immense envers une société matriarcale, qui peine pourtant à s'affirmer dans un monde d'hommes. J'ai dégusté ces galettes avec un réel plaisir, et j'espère que Roukiata Ouedraogo poursuivra sa carrière de romancière, même si ce n'est apparemment pas sa vocation première.

 

Ed. Slatkine&Cie, 2020